phpMyVisites | Open source web analytics Statistics

RHAMNA

21/11/2017

Histoire de Rhamna

 

Rhamna est l'une des tribus marocaines la plus connue de par son passé mouvementé et son histoire riche en évènements.

L'origine: Le Yemen

Rhamna est une tribu qui appartenait à la tribu Bani Mâakil , originaire du Yemen en Arabie. Elle a immigré - à l'instar d'autrs tribus arabes - vers le Maroc, et s'est installée à la lisière du Sahara marocain. C'est peut être pour cette raison qu'on trouve des tribus du même nom en Egypte et en Algérie.
C'est une tribu de nomades qui pratiquaient l'élevage pastorale des dromadaires. Les Rhamnas pratiquaient également, à moindre échelle, le commerce entre le Maroc et le pays du AS-Sudan (les pays du Sahel).

XVI Siècle : Les Saadiens

Durant leur présence au Sahara, les Rhamna participèrent à renforcer l'autorité du Makhzen. Des sources historiques rapportent qu'ils disposaient de 10.000 combattants .

Ils combattirent, dès 1525 , au côté du Chérif Saâdien, Mohammed Ech-Cheikh, contre les portugais sur toute la côte atlantique, à Santa Cruz ( Agadir libérée en 1541) , Safi, Azmmour et le dernier bastion Mogador (El Jadida). De ce fait, depuis 1565, Rhamna occupe toute la zone qui s'étend entre Marrakech et Safi.

En 1619, Rhamna se révolta contre le sultan Zidane E l-Nasir Asâadi, en 1628 contre Abd Al Malik Ibn Zaidan en l'attaquant sur la route entre Marrakech a Safi.

Rhamna et les Sultans Alaouites

Au XVII siècle, Rhamna contrôlait toute la zone du Haouz. Le sultan Sidi Mohammad Ben Abd Allah comptait sur leur appui (il nomma un wali Rahmani à Marrakech du nom de Mohammed Rhmani). Aprés sa mort, l'empire se divisa entre ses deux fils, Moulay Yazid, le succeseur légitime (18 Châaban 1204/3 Mai 1790) et Moulay Hicham, proclamé roi à Marrakech et soutenu par les tribus Abda et Doukkala. Aprés la mort de My Yazid en(1792), Rhamna proclama Moulay Husayn Ben Mohammed, le frère de My Hicham, sultan et l'installa à Kasba (1209/1794-95).

Extrait du livre : recherches historiques sur les Maures et histoire de l'empire du Maroc . TOME III
Par M. de Chénier chargé des affaires du roi de France auprés de l’empeure de Maroc (Sidi Mohammad Ben Abd Allah) en 1787.

extrait du livre

My Slimane avait beaucoup d'estime pour ces valeureux guerriers.

En 1862, Rhamna se rebella contre Sidi Mohammed Ben Abd Arrahmane, et bloqua la ville de Souk Al Khmés. Le sultan signa la paix avec les Espagnols et retourna à Rhamna le 31 Mai 1802 avec 9 000 hommes équipés de 14 canons qui ravagèrent toute la région. Aprés sa mort, Rhamna se rebella de nouveau entre 1880 et 1885, son succeseur Moulay Al Hassan divisa la région en neuf Iyalattes au lieu de deux.

Le voyage de Eugène Delacroix
un récit du peintre Eugène Delcroix en voyage au Maroc, accompgnant le duc de Morny en mission auprès du sultan du Maroc, Moulay Abd Er-Rahman Ibn Hicham, en Janvier 1832.

Sid Bou Othmane 1912 : Drôle de bataille

Le 13 Août 1912, jour de l'intronisation de Mohammad V, Ahmed Al Hiba venant du Sud, entra à Marrakech et fit prisonniers neuf français dont le commandant Verlet, le médecin principal Guichard, le consul de France Maigret et son chancelier Monge.
Le 4 septembre apprenant la nouvelle, Lyautey, avec le soutient secret de Glaoui, ordonna au Colonel Mangin de marcher sur Marrakech,qui jusqu'alors il n'avait pas le droit de dépasser Chaoui. Il télégraphia à Mangin sa célèbre formule " Allez-y carrément . Je mets en vous toute ma confiance pour sauver nos compatriotes, soutenir nos amis et châtier nos ennemis.."

Mangin quitta Souk-el-Arba dans la nuit du 4 au 5 septembre 1912 avec :
i.Six bataillons de chasseurs à pied,
ii.Deux goums.
iii.700 cavaliers commandés par les chefs d'escadrons Vallée, Fortoul et Picard.
iiii.3 batteries d'artillerie.

Les forces d'EL Hiba : 10 000 hommes qui se deployèrent sur un front de 5 kilomètres.
Les deux armées se rencontrèrent à 15 Km au Nord de Sidi Bou Othmane. C'était la première bataille rangée des troupes française au Maroc. Confronté à un feu d'artillerie, une formation carrée inhabituelle, et démoralisées par les pertes , les forces d'El Hiba se disloquèrent rapidement.

Le Colonel Mangin campa le soir même à Sidi Bou Othmane, le 7 septembre 1912, il rentra à Marrakech.

Entree du colonel Mangin à Marrakech
L'entrée du colonel Mangin à Marrakech. 7 septembre 1912

colonel Mangin à Marrakech
illustration du "petit journal":Le colonel MANGIN entre dans Marrakech

Top MarocCopyright©2009 Rhamna 80297